Champeaux - Collegiale Saint-Martin (77)

(cliquer sur une image pour revenir en haut de la page)
























La collégiale Saint Martin de Champeaux, située à proximité de Vaux-le-Vicomte à une cinquantaine de kilomètres au sud-est de Paris, relevait directement de l’évêque de Paris bien qu’étant dans le secteur du diocèse de Sens. Ceci explique sans doute pourquoi les chanoines disposèrent alors de revenus financiers importants. Cette situation subsista jusqu’à la Révolution.

La construction de l’édifice débuta en 1164 par le transept dont il ne subsiste que les parties basses jusqu’à la naissance des voûtes, et d’un chœur aujourd'hui complètement disparu dont nous n’avons aucune trace. La nef et les bas-côtés furent édifiés au début du XIIIème siècle de 1205 à 1220.

Dans la deuxième moitié du XIIIème siècle, vers 1250 le chœur fut reconstruit dans les proportions de la nef avec un chevet plat orné d’un triforium et de quatre baies identiques aux fenêtres hautes du chœur.

A la fin du XIIIème siècle fut ajoutée la chapelle axiale précédée de deux grandes arcades et couverte de deux voûtes quadripartites juxtaposées.

Au début du XIVème siècle les deux bas-côtés du chœur furent prolongés par deux chapelles.

Pour se prémunir des risques de pillage durant la guerre de cent ans et les guerres de religon  des échauguettes et un chemin de ronde furent construits sur la façade.

Au début du XVIème siècle les fenêtres furent garnies de vitraux et des stalles furent installées dans le carré du transept.


Les schémas ci-dessous résument l’enrichissement constant pour affirmer le prestige de cet édifice majestueux.



En 1790 le chapitre des chanoines fut supprimé et l’église devint paroissiale

Classée Monument Historique en 1840, elle fut l’objet d’importantes restaurations : réfection des murs et des arcs-boutants au sud, les voûtes des bas-côtés du chœur et du déambulatoire sont en partie refaites, les colonnettes du clocher sont remplacées et certaines parties de la nef sont refaites.

Depuis 1946 l’Association des Amis de la Collégiale œuvre pour l’entretien et la restauration de l’église et sa promotion.


La nef et le chœur sont couverts par des voûtes sexpartites, technique couramment utilisée pour les premiers édifices gothiques de grande dimension.

Pour la nef on remarque la classique alternance des supports alternés : une pile forte cylindrique et une pile faible composée de deux colonnettes géminées. De même il n’y a que deux contreforts au droit des arcs doubleaux et des piles fortes, là où s’exerce la poussée principale des voûtes. Les bas côtés sont voûtés en arête.

Par contre dans le cœur il n’y a pas d’alternance des supports et les contreforts épaulent chaque retombée de la voûte, comme si l’architecte avait prévu des voûtes quadripartites. Les bas-côtés sont voûtés en ogive.

Enfin on remarquera le mur nu de la nef entre le sommet des grandes arcades et les fenêtres hautes orné par de petites ouvertures rectangulaires vers les combles des bas-côtés. A l’origine ces murs étaient percés d’un grand oculus identiques à ceux que l’on observe sur la façade à l’extrémité des bas-côtés. Cette disposition a été restituée dans la première travée au sud. On devine leur trace dans les autres travées.

Il semblerait que les fenêtres basses des bas-côtés, initialement plus grandes, aient été raccourcies et à moitié occultées à une époque indéterminée.

L’édifice devait être encore plus majestueux ainsi.

 



Vue générale (www.champeaux77.fr)



Vue générale (www.survoldefrance.fr)

                




















    

               








































































               

Le transept n’est pas saillant et son accès est bouché par les stalles.

Il se réduit  donc carré et au prolongement des bas-côtés.






















                  










































v



                   





























Dimensions

Longueur totale : 69,55 m.

Largeur de la nef et des bas-côtés : 20 m.

Longueur du transept : 24,20 m.

Hauteur sous voûtes : 15, 30 m.

Hauteur du clocher : 28 m.