Vaison la Romaine - Cathédrale Notre Dame de Nazareth (84)

(cliquer sur une image pour revenir en haut de la page)
























Vaison la Romaine commence son histoire dès le néolithique. La cité, déjà puissante dès le IVème siècle avant J-C, voit son expansion s’amplifier après la paix romaine dans la seconde moitié du Ier siècle après J-C avec la création des voies de circulation et l’édification des grands monuments publics tels que théâtre, pont, aqueduc, thermes. Au IIème siècle elle est l’une des villes les plus riches de la région. A la chute de l’empire romain elle devint un centre religieux chrétien important et prospère.

Dès l’époque mérovingienne, au VIème siècle, les édifices religieux se sont développés, agrandis, reconstruits sur les ruines ou les vestiges des précédents en réutilisant abondamment les morceaux du passé, ce qu’on appelle en architecture le réemploi. Des éléments de structure (murs, voûtements, colonnes) on été conservés et réutilisés tout comme des éléments de décoration (chapiteaux, bas-reliefs).

Ainsi dans le chœur des colonnes d’édifices romains ont été réemployées, certaines sciées, d’autres allongées par des tambours. Récemment une partie des fondations du chœur a été mise au jour, découvrant ainsi un conglomérat de vestiges de l’époque romaine qui ont servi d’assises au chœur bâti à l’époque mérovingienne.

L’église que nous voyons aujourd’hui est composée de morceaux provenant de toutes les époques précédentes. L’édifice mérovingien a été totalement rebâti dans le premier quart du XIème siècle. Fragilisé par l’insuffisante maîtrise des techniques d’alors, il fut totalement repris au milieu du XIIème siècle avec toujours beaucoup de réemploi.

Le cloître date du XIème et XIIème siècle. Il est actuellement aménagé en musée lapidaire.


L’aspect sobre, austère, sombre et rustique de cette église contraste avec son rang de cathédrale souvent associé aux prestigieux édifices gothiques de Picardie. Le fauteuil où siège l’évêque, la cathèdre, est ici chargé d’histoire puisqu’il daterait de l’époque mérovingienne mais visiblement n'est plus en service.

Notre Dame de Nazareth est maintenant l’ancienne cathédrale car Vaison la Romaine possède une nouvelle cathédrale, Saint Marie de l’Assomption, construite au XVème siècle, hors de notre parcours Roman-Gothique.


Les restaurations du XIXème siècle, comme souvent trop ambitieuses, ont dégradé l’authenticité de certaines parties du monument.


La structure de l’église est très simple :  nef de trois travées couverte d’une voûte en berceau légèrement brisé, bas-côtés étroits couverts en berceau rampant, chœur composé d’une travée droite couverte en berceau et une abside en cul de four.

 



Vue générale (source www. jardinerie-du-theos.com)

    
Vue générale (sources « Des racines et des ailes » et www.gcatholic.org/churches/france)


Vue générale (source www.journals.openedition.org)

                    


































                    


























    

    


                   
      













Absidiole sud








Absidiole nord






                        










La cathèdre


Travée droite




                      






    























                       















Dimensions

Longueur totale : 44 m.

Largeur : 20 m.