Vézelay - Abbatiale Sainte Marie Madeleine (89)

(cliquer sur une image pour revenir en haut de la page)
























La naissance de Vézelay remonte à l’an 860 quand fut fondé un monastère dont la destinée fut immense car il était supposé abriter les reliques  de Madeleine la célèbre pécheresse. Des églises et des bâtiments conventuels se sont succédés jusqu’au début du XIIème siècle où fut construit l’église actuelle.


Le chœur et le transept primitifs, aujourd’hui disparus, devaient être terminés vers 1104. La nef de 10 travées, couvertes de voûtes d’arête, fut consacrée en 1132. Elle fut complétée par une avant-nef de 3 travées, le narthex, entre 1132 et 1138. Dans les dernières années du XIIème siècle le chœur fut reconstruit dans le style gothique d’alors. Pourquoi ? Nous l’ignorons, peut-être avait-il été détruit pas un incendie. Comme pour la plupart des édifices médiévaux, aucun document ne retrace l’histoire de la construction de l’abbatiale, seuls les faits historiques permettent d’élaborer des hypothèses incertaines.

Au début du XIIIème siècle on entreprit de reconstruire la façade au dessus des trois portails mais les travaux furent interrompus et laissés en suspens jusqu’au XIXème siècle.


L’église fut saccagée par les Huguenots en 1569 puis complètement négligée aux XVIIème et XVIIIème siècles. L’édifice était proche de la ruine totale lorsque la Commission des Monuments Historiques proposa de la restaurer en 1840.

Les travaux furent confiés à Viollet-le-Duc qui restitua un édifice beau et rajeuni tel qu’il aurait pu être dans le passé. Il reconstruisit quatre voûtes de la nef et tous les arcs doubleaux qu’il décida d’appareiller en pierres blanches et rouges comme dans une église auvergnate. La nef fut consolidée par des arcs boutants qui n’existaient pas à l’origine. Les arcs-boutants du chœur furent refaits. Une voûte écroulée du narthex fut refaite. Il reprit la tour de la façade en sous-œuvre, démonta le pignon qu’il remplaça par un pignon qu’il a complètement reconstitué (des morceaux du pignon d’origine sont visibles près du mur du bas-côté sud).


La richesse et l’intérêt de cette église réside surtout dans le merveilleux patrimoine sculptural tant dans les sculptures du narthex que dans les chapiteaux de la nef. Malheureusement certaines sculptures furent bûchées à la Révolution. Certains chapiteaux ont visiblement été refaits.

Il faut enfin noter que c’est sans doute la nef la plus large (10,60 mètres) couverte de voûtes d’arêtes.


Je vous suggère de visiter Le Site sur l’Art Roman en Bourgogne (www.bourgogneromane.com) qui est une véritable encyclopédie, un centre documentaire exhaustif proposant une incroyable richesse d’informations sur l’art roman en général et plus particulièrement sur son développement en Bourgogne.

Dans la page consacrée à l'église de Vézelay vous  trouverez le contexte historique et culturel ainsi que la description détaillée de l’architecture et de la sculpture.

 



Vue générale (source www. christaldesaintmarc.com)


Vue générale (source www. bourgogne.1900-2000.over-blog.com)

                       








Tympan reconstitué par Viollet-le-Duc


Vestiges du tympan d’origine




                    





















Collatéral sud du narthex

                      






































                 








                       


















                       

  Tympans et chapiteaux du narthex











Vers le collatéral nord de la nef




Vers le collatéral sud de la nef




Chapiteaux du narthex













Chapiteaux de la nef












































































                      



Dimensions

Longueur totale : 103 m.

Longueur du narthex : 20,40 m.

Largeur du narthex : 23,60 m.

Hauteur sous voûte du narthex : 20 m.

Longueur de la nef : 62 m.

Largeur totale : 23 m,

Largeur du vaisseau central : 10,60 m.

Largeur des bas côtés : 6,20 m.

Hauteur sous voûte de la nef : 18,50 m.

Longueur du transept : 28 m.

Largeur du transept : 9 m.

Longueur du chœur : 16 m.

Largeur du chœur : 10,60 m.